mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une rapporteuse de l’ONU condamne les attaques contre le système de santé de Gaza

Ramallah, 8 décembre (Prensa Latina) Israël a déclaré une guerre implacable et honteuse contre le système de santé de la bande de Gaza, a dénoncé aujourd'hui Tlaleng Mofokeng, rapporteuse spécial de l'ONU sur le droit à la santé.

« En tant que médecin praticien, je ne peux pas imaginer ce que mes collègues à Gaza endurent, ils travaillent pendant que leurs collègues et leurs proches sont attaqués », a-t-elle déclaré dans un communiqué.
Depuis le 7 octobre, au moins 364 attaques israéliennes contre des établissements de santé dans ce territoire palestinien ont été enregistrées, causant 553 morts et 729 blessés, a-t-elle indiqué
Mofokeng a averti que les infrastructures sanitaires de la bande de Gaza étaient complètement détruites.
Nous vivons le moment le plus sombre pour le droit à la santé de nos vies, a-t-elle estimé.
Mofokeng a critiqué le « nombre incommensurable de violations de la protection spéciale accordée aux civils, aux enfants et au personnel médical » en vertu du droit international humanitaire.
Nous sommes descendus dans des profondeurs dont nous devons rapidement sortir, a-t-elle manifesté.
En tant qu’enfant survivant de l’apartheid, je comprends très bien le traumatisme que les enfants et les habitants de Gaza porteront avec eux, non seulement à cause de la violence actuelle, mais aussi à cause du déplacement et de l’occupation militaire qu’eux-mêmes et des générations de leurs familles ont endurés, a déclaré Mofokeng, qui est née en Afrique du Sud.
Face à cette situation, elle a appelé à prévenir les conflits et à s’attaquer à leurs causes tout en insistant sur un cessez-le-feu dans cette enclave côtière.
« Nous assistons à une guerre honteuse contre les travailleurs de la santé. Cette guerre est menée à cause d’un manque de leadership politique. Mettez fin à la guerre contre Gaza et mettez-y fin maintenant », a-t-elle demandé.
peo/livp/jha/rob

EN CONTINU
notes connexes