jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La COP28 a conclu sur des résultats balancés et insuffisants, affirme Cuba

La Havane, 14 décembre (Prensa Latina) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a évalué hier les résultats de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP28) récemment conclue comme équilibrés, mais insuffisants.

Le ministre a commenté sur son compte du réseau social X qu’il appartient désormais aux pays industrialisés de respecter les engagements pris et l’objectif de zéro émission compte tenu de leur responsabilité historique.
Les nouvelles générations les jugeront sur les faits; seul un nouvel ordre économique international garantira une transition énergétique équitable, a souligné le chef de la diplomatie cubaine.
Il a mentionné que l’un des résultats équilibrés de la Conférence, mais insuffisants, a été l’adoption d’une mesure capitale sur la première Évaluation globale de l’Accord de Paris qui inclut la nécessité de réduire de toute urgence les émissions de gaz à effet de serre.
L’historique « Consensus des Émirats » comprend également des décisions importantes sur l’Objectif mondial d’adaptation, les programmes visant à renforcer l’atténuation d’émissions et sur la transition juste, et l’opérationnalisation du Fonds « pertes et dommages », a ajouté Rodríguez dans un autre message sur la plateforme numérique.
Il a rappelé que la nation caribéenne, en tant que président pro tempore du Groupe des 77 et de la Chine, a convoqué un sommet historique de ses membres au sein du forum mondial.
Il a ainsi souligné que Cuba avait contribué au maintien de l’unité et de l’action décisive du bloc lors de la COP28 autour des revendications légitimes des pays du Sud.
Ce mercredi, les pays participants ont adopté le dénommé Consensus des Émirats arabes unis comme document final de la COP28, dans lequel une référence sans précédent est faite à la transition vers l’abandon de tous les combustibles fossiles.
Il s’agit d’un pas en avant important dans les attentes pour le prochain cycle d’engagements nationaux, a estimé la présidence de l’événement, qui a également souligné l’impulsion donnée lors de cette rencontre au programme de réforme de l’architecture financière.
peo/livp/npg/mks

EN CONTINU
notes connexes