jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Échec du leader hongrois à convaincre l’UE quant à l’adhésion de l’Ukraine

Budapest, 15 décembre (Prensa Latina) Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré aujourd’hui qu’il n’avait pas réussi à convaincre les dirigeants des pays de l’Union européenne (UE) qu’il était inapproprié d’entamer des négociations sur l’adhésion de l’Ukraine à cette communauté.

Ce fut un débat long et difficile, et pendant huit heures je les ai invités à ne pas le faire, a indiqué Orban à la radio Kossuth, expliquant que Kiev n’était pas prête pour cette adhésion.
Mais, selon le leader magyar, il était impossible de les convaincre et, au lieu de cela, on lui a demandé y compris de ne pas interférer.
Le Premier ministre hongrois a expliqué que le principal argument des dirigeants de l’UE au cours du débat était que les négociations dureraient longtemps et qu’il n’était pas question d’une adhésion de l’Ukraine au bloc dans un avenir proche.
Pour éviter de participer à la décision, Orbán a quitté la salle de débat.
Un sommet de l’UE de deux jours s’est ouvert à Bruxelles le 14 décembre, au cours duquel a notamment été discutée la question de l’ouverture de négociations avec l’Ukraine quant à son adhésion au bloc.
Jusqu’à présent, cette décision a été bloquée par la Hongrie, arguant que Kiev ne garantit pas les droits de la majorité nationale hongroise en Transcarpatie et n’est yen plus généralement pas prête à rejoindre les rangs de l’Union européenne.
Orban a averti que la Hongrie a encore la possibilité de bloquer la décision d’admettre l’Ukraine dans l’UE 75 fois de suite.
peo/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes