vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Israël accusée d’absence de distinction entre militaires et civils

Bruxelles, 18 décembre (Prensa Latina) Le Haut Représentant de la Politique Extérieure de l’Union Européenne (UE), Josep Borrell, a accusé aujourd’hui les Forces de Défense d’Israël d’agir avec un terrible manque de distinction entre objectifs militaires et civils.

Sur son profil du réseau social X (anciennement Twitter), il a déclaré que trop de personnes avaient déjà été tuées suite à l’offensive militaire de Tel-Aviv sur la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier.
Ce message du chef de la diplomatie européenne s’ajoute à d’autres émis depuis hier dimanche par les gouvernements de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni pour condamner le bombardement d’une église dans cette enclave palestinienne.
Dans sa publication, Borrell a déploré que lors des dernières opérations des fidèles, des otages israéliens et des centaines d’autres civils aient été tués et a appelé à l’arrestation de ce type d’attaques.
En outre, il a insisté sur la nécessité urgente d’une pause humanitaire, bien que l’exécutif israélien n’ait pas l’intention de mettre un terme à une offensive qui a déjà fait près de 19 000 morts, selon les données des autorités sanitaires de Gaza.
Cependant, il existe un manque de consensus au sein du bloc européen, ce qui a empêché l’adoption, vendredi dernier, lors d’un sommet des chefs d’État et de gouvernement, de décisions communes sur la situation à Gaza et la demande d’un cessez-le-feu.
peo/ro/dgh

EN CONTINU
notes connexes