lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’OMS dénonce la situation sanitaire critique dans la bande de Gaza

Genève, 18 décembre (Prensa Latina) Le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a dénoncé aujourd’hui le fait que le système de santé de Gaza était déjà à genoux et que la perte d’un nouvel hôpital qui fonctionnait à peine est un coup dur.

« Les attaques contre les hôpitaux, le personnel médical et les patients doivent cesser, nous avons besoin d’un cessez-le-feu maintenant », a-t-il exigé en annonçant la mort de huit patients, dont un enfant de neuf ans.
Moins d’un tiers des 36 hôpitaux de Gaza fonctionnent, et à peine partiellement, dont un seul dans le nord de la bande de Gaza, a-t-il expliqué en exigeant que les attaques contre les hôpitaux, le personnel médical et les patients cessent immédiatement.
Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a souligné dans une mise à jour récentes de ses rapports sur la situation à Gaza que les forces israéliennes se sont retirées samedi de l’hôpital et, selon les médias, un bulldozer militaire israélien a rasé les tentes de plusieurs personnes déplacées à l’extérieur de l’hôpital, tuant et blessant un nombre non confirmé de personnes.
Selon l’OMS et l’OCHA, la situation humanitaire dans le territoire palestinien est désespérée car la majorité de la population est déplacée et se retrouve confrontée à des conditions sanitaires épouvantables et un manque de nourriture et d’eau.
peo/mem/crc

EN CONTINU
notes connexes