mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une rapporteuse de l’ONU qualifie de sadiques les attaques israéliennes à Gaza

Ramallah, 21 décembre (Prensa Latina) Les attaques israéliennes contre le système de santé de la bande de Gaza prennent les formes les plus sadiques, a dénoncé aujourd'hui Francesca Albanese, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés.

« Les hôpitaux et le personnel médical sont sacrés, surtout à une époque de grande destruction, de souffrance et de désespoir comme cette guerre insensée contre la population de Gaza », a écrit l’avocate spécialisée en droit international sur X (anciennement Twitter).
Chaque jour supplémentaire qui passe sans que la communauté internationale agisse pour arrêter la campagne d’extermination d’Israël est un autre clou dans le cercueil de l’humanité et de l’ordre international fondé sur le droit, a-t-elle déclaré hier sur le même réseau social.
Albanese a exhorté le président des États-Unis Joe Biden à « mettre fin à ce massacre insensé de civils innocents ».
Cet appel coïncide avec un éventuel vote ce jeudi sur un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur un cessez-le-feu dans cette enclave.
L’initiative, qui aurait dû être votée lundi dernier, a été retardée pour laisser place à des contacts effrénés afin d’adoucir le langage du texte pour éviter un troisième veto de Washington.
Le refus des États-Unis de soutenir deux projets similaires a suscité de sévères critiques internationales à l’encontre de la Maison Blanche pour son soutien illimité à son allié Israël.
peo/livp/jf/rob

EN CONTINU
notes connexes