lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Baisse de la mortalité infantile à Cuba en 2023

La Havane, 3 janvier (Prensa Latina) Le taux de mortalité infantile à Cuba a chuté en 2023 à 7,1 pour mille naissances vivantes, résultat tangible de l’effort des plus de 400 000 travailleurs du secteur, a rapporté aujourd’hui le ministère de la Santé publique (Minsap).

Selon la note publiée par ce portefeuille, ce qui pourrait sembler de simples chiffres, des données et des statistiques plates, résume l’attention et le dévouement de ceux qui, dans leur quotidien, dessinent des sourires et des espoirs au sein des familles cubaines.
Il s’agit d’heures, de jours et de longues nuits de sacrifice, de gardes, de consultations spécialisées, de travail communautaire et intersectoriel, de visites à domicile et d’accompagnement des mères, entre autres protocoles permanents du Minsap, précise le communiqué.
« Alors que le monde affiche des chiffres alarmants et tristes, y compris dans les pays développés, cette diminution des décès d’enfants à Cuba constitue un cadeau pour le peuple, car il s’agit de vies sauvées, de défendre ce qui est le plus précieux de l’être humain, et encore plus s’il s’agit de nouveau-nés », souligne la note.
Catherine Chibás, directrice nationale du Programme Maternel Infantile (PAMI), a indiqué qu’il y avait eu 74 décès de moins qu’en 2022, lorsque le taux était 7,5 pour mille.
Elle a ajouté que six provinces ont atteint des chiffres inférieurs à la moyenne du pays, où les meilleurs indicateurs correspondent à Pinar del Rio avec 3,1; Artemisa avec 3,9; Holguín avec 4,7; Sancti Spíritus avec 4,8; Villa Clara avec 5,7 et Matanzas avec 6,9».
Autre fait important, le taux de mortalité infantile due à des malformations congénitales est tombé de 1 pour mille naissances vivantes à la fin de 2022 à 0,7 pour l’année suivante, ce qui constitue le plus bas enregistré pour les malformations congénitales à Cuba et le meilleur indicateur de ce type dans les Amériques, a souligné la spécialiste.
peo/ro/crc

EN CONTINU
notes connexes