vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba met en garde contre les conséquences du changement climatique

La Havane, 5 janvier (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez, a averti aujourd’hui que le sous-financement et le manque d’engagement des pays développés face au changement climatique menacent la survie de l’humanité et du monde.

Sur son compte du réseau social X, le ministre a souligné que l’année 2023 a battu des records de températures et que des dommages importants ont été causés par de fortes tempêtes, inondations, sécheresses et vagues de chaleur.
Selon les données de l’Organisation météorologique mondiale, il est probable que la température moyenne annuelle proche de la surface entre 2023 et 2027 dépasse de plus de 1,5 degré les niveaux préindustriels.
À cela s’ajoute le fait qu’il y a 98 % de chances qu’au moins une des cinq prochaines années soit la plus chaude jamais enregistrée.
Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, António Guterres, a récemment averti que les signes vitaux de la Terre sont défaillants : émissions record de polluants, incendies féroces, sécheresses mortelles et records de températures.
Nous sommes à des kilomètres des objectifs de l’accord de Paris et à la limite de pouvoir limiter le réchauffement de la terre à 1,5 degré.
peo/mem/mks

 

EN CONTINU
notes connexes