samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 10 000 mineurs palestiniens tués à Gaza en 98 jours

Ramallah, 12 janvier (Prensa Latina) Plus de 10 000 mineurs ont été tués par l'armée israélienne à Gaza depuis le 7 octobre, ce qui représente un pour cent de la population infantile du territoire, a dénoncé aujourd'hui Save the Children.

L’organisation non gouvernementale a déclaré dans un communiqué que ce chiffre est préliminaire, car des milliers d’autres sont portés disparus, vraisemblablement ensevelis sous les décombres.
« Les enfants qui survivent à la violence endurent des horreurs indescriptibles, telles que des blessures qui changent leur vie, des brûlures, des maladies, des soins médicaux inadéquats et la perte de leurs parents », a-t-elle prévenu.
Ils ont été contraints de fuir les violences, souvent à plusieurs reprises, sans aucun endroit sûr où aller, et d’affronter la terreur d’un avenir incertain, a déclaré l’ONG.
Save of Children a souligné qu’environ un millier d’enfants ont perdu une ou les deux jambes lors de l’offensive militaire israélienne.
Plus de 40 pour cent des victimes dans l’enclave côtière depuis le début de la nouvelle vague de violence sont des enfants, a-t-elle indiqué.
Une centaine de mineurs meurent chaque jour de la guerre à Gaza, la situation y est monstrueuse et représente un fléau pour notre humanité, a dénoncé Jason Lee, directeur de l’organisation dans la région.
« Depuis près de 100 jours, ils paient le prix d’un conflit auquel ils ne participent pas, ils sont terrifiés, blessés, mutilés, déplacés », a-t-il déclaré.
peo/livp/jha/rob

EN CONTINU
notes connexes