jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les tensions en mer Rouge pèsent sur le canal interocéanique égyptien

Le Caire, 17 janvier (Prensa Latina) Les gains du canal de Suez ont diminué de 40 pour cent au cours des deux premières semaines de janvier par rapport à la même période de 2023 en raison de la crise en mer Rouge, a annoncé aujourd'hui une source officielle égyptienne.

Au cours de cette période, le nombre de navires qui ont transité par la voie navigable interocéanique a chuté de 30 pour cent, a déclaré à la télévision nationale Osama Rabie, président de l’Autorité du canal de Suez.
Il a précisé que depuis le 19 novembre, un total de 3 562 bateaux ont annulé leur passage par le canal.
Rabie a estimé que cette décision de compagnies maritimes est temporaire et due aux tensions dans la région.
Sept des plus grandes compagnies maritimes, dont CMA-CGM, Hapag-Llyod et Maersk, ont suspendu leurs parcours à travers la mer Rouge après des attaques des rebelles yéménites Houthis contre des navires liés à Israël, en réponse à l’agression de ce pays contre la bande de Gaza.
En représailles, les États-Unis et le Royaume-Uni ont lancé plusieurs attaques contre des positions du mouvement armé qui contrôle le nord du Yémen, dont la capitale Sanaa.
Rabie a déclaré que même si seulement 19 navires ont été attaqués depuis le début de l’escalade, la tension dans cette zone a un impact significatif sur les compagnies maritimes.
Il a enfin estimé que le canal de Suez est le plus sûr et le plus rentable par rapport à la route africaine du Cap de Bonne-Espérance.
peo/livp/oda/rob

EN CONTINU
notes connexes