vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Près de cinq mille morts des suites de la violence en Haïti

Port-au-Prince, 24 janvier (Prensa Latina) Les Nations Unies (ONU) ont rapporté hier près de cinq mille personnes ont perdu la vie en 2023 en Haïti en raison de la violence des groupes armés.

Le nombre d’homicides a plus que doublé dans le pays l’année dernière, selon le rapport de l’ONU, dont le plus haut représentant António Guterres s’est dit « consterné par le niveau étonnant de violence des gangs, qui continue de s’aggraver et détruit la vie des Haïtiens, en particulier à Port-au-Prince ».
Guterres a mis en garde en décembre dernier contre les progrès limités du dialogue entre les acteurs politiques en Haïti, tout en appelant à la restauration des institutions démocratiques qui doivent garantir des élections crédibles, participatives et inclusives pour parvenir à un État de droit et à une sécurité durable.
Le haut représentant de l’ONU a exhorté les acteurs politiques et les parties intéressées à s’unir en priorité dans la recherche d’un large consensus.
Il a insisté sur les attentes quant au déploiement sécuritaire dont la Police nationale haïtienne a un besoin urgent.
Ce mécanisme, autorisé par le Conseil de sécurité, offrira une mission multinationale de soutien à la sécurité dirigée par le Kenya.
peo/livp/npg/joe

EN CONTINU
notes connexes