mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Prensa Latina, voix motrice des peuples du Sud

La Havane, 25 janvier (Prensa Latina) Réunis dans le cadre du forum Nouvelle Opération Vérités, des professionnels de la communication provenant d’une trentaine de pays ont plaidé pour l’établissement d’une articulation médiatique pour la défense des peuples du Sud et ont reconnu le rôle de Prensa Latina dans cet effort.

Les participants ont mis l’accent sur le travail de l’Agence Prensa Latina, un média pionnier dans la lutte du Sud mondial contre la désinformation, la manipulation et les fausses nouvelles.
Le président cubain Miguel Diaz-Canel a assisté à la journée d’ouverture, affirmant que la rencontre était particulièrement importante parce qu’elle était organisée par la prestigieuse agence de presse qui a accompagné la Révolution pendant plus de six décennies.
Pour son éthique et « être une source de lumière pour les générations présentes et futures de journalistes », Prensa Latina a reçu une reconnaissance du Congrès hispano-américain de la presse délivré au cours de la rencontre.
Le président de cette association a ainsi souligné le travail du collectif de ce média pendant 65 ans, et pour ne pas avoir cessé de défendre la vérité.
De même, le directeur du Service de presse de l’Algérie, Samir Gaid, a salué le travail de l’agence d’information cubaine dont l’exercice élève la voix de Cuba, pays qui résiste fermement aux diverses agressions.
Il a par ailleurs plaidé pour une collaboration plus étroite entre les médias alternatifs et anti-hégémoniques afin de traiter correctement les thématiques des différents pays, tout en soulignant le rôle actif que peut jouer Prensa Latina dans cet objectif.
Les représentations de TV Brics et Spoutnik ont estimé que Prensa Latina, dont le siège est à La Havane, est leur principal allié en Amérique latine et une source d’information clé.
L’ancien ministre des Affaires étrangères bélizien Godfrey Smith a pour sa part souligné le travail de Prensa Latina dans la lutte contre la colonisation culturelle dans la région.
Selon le directeur du journal alternatif Bayano Digital, le journaliste panaméen David Carrasco, Prensa Latina, et sa résistance face à toutes sortes d’obstacles au cours de ses 65 ans d’existence, constitue un excellent exemple pour le monde.
Il a estimé que l’agence a réussi à démontrer qu’il est possible de développer des projets unitaires en faveur de l’espoir des peuples en générant des informations véridiques, efficaces et à fort impact.
De Washington, la militante nord-américaine Rosemarie Mealy a estimé que les journalistes et les travailleurs dévoués de Prensa latina ont été une source d’inspiration pour beaucoup, en particulier aux États-Unis, afin notamment de briser le blocus de l’information concernant Cuba.
Au cours des journées de débat, les participants ont convenu de la nécessité de mener une croisade permanente contre la désinformation, les fausses nouvelles ou autres méthodes qui prétendent justifier les exactions commises contre les peuples qui luttent pour obtenir ou maintenir leur souveraineté.
En janvier 1959, le leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, avait convoqué à La Havane une importante conférence de presse, appelée Opération Vérité, pour dénoncer les campagnes hostiles au processus naissant sur l’île.
Face à ces énormes défis, Prensa Latina a exprimé son engagement, à partir de ses modestes ressources, de coordonner et de promouvoir des initiatives médiatiques pour défendre les réalités des peuples opprimés.
peo/mem/mpp

EN CONTINU
notes connexes