mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les révoltes reprennent avec pour but de paralyser Haïti et renverser le gouvernement

Port-au-Prince, 29 janvier (Prensa Latina) Dans le but de renverser le Premier ministre Ariel Henry l'opposition tentera à partir d'aujourd'hui de paralyser la nation pendant cinq jours consécutifs et de transformer la capitale en ville fantôme.

L’appel a été lancé par l’ancien sénateur Jean Charles Moïse et vise à reprendre les mobilisations antigouvernementales non seulement à Port-au-Prince mais sur tout le territoire national.
Le leader de la plateforme « Pitit Desalin » a réitéré que l’objectif des révoltes de rue est le même : renverser le gouvernement d’Henry et mettre fin à la domination bourgeoise.
Charles Moïse a demandé à la population haïtienne de fermer les portes des institutions publiques sans distinction, et a exclu toute possibilité de manifestations pacifiques, qui n’auront ni heure, ni itinéraire, ni destination.
L’ancien sénateur a conseillé à la police de ne pas s’immiscer dans cette bataille populaire pour soutenir Henry, dont le mandat ne représente que criminalité, corruption et absence de stabilité.
peo/livp/mem/joe

EN CONTINU
notes connexes