jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Noboa signe un décret pour rapatrier les prisonniers étrangers détenus en Équateur

Quito, 30 janvier (Prensa Latina) Le président de l'Équateur, Daniel Noboa, a signé hier un décret pour entamer les procédures de rapatriement de tous les détenus étrangers et que leur peine soit exécutée dans leur pays d'origine.

Le président a ordonné au Système National d’Attention aux Personnes Privées de Liberté (SNAI) d’effectuer toutes les procédures administratives nécessaires pour procéder à l’expulsion des prisonniers.
Récemment, la ministre équatorienne des Affaires étrangères et de la Mobilité humaine, Gabriela Sommerfeld, a expliqué que le gouvernement préparait les documents nécessaires à l’expulsion des prisonniers de nationalité étrangère, notamment vers la Colombie et le Pérou.
Nous préparons des documents individuels de chaque personne pour les présenter à la Colombie, les faire traiter par le ministère de la Justice et enfin pouvoir les transférer, a déclaré la ministre dans une interview à la chaîne Ecuavisa.
Elle a expliqué que dans les centres pénitentiaires équatoriens il y avait 1 500 détenus originaires de ce seul pays voisin, ainsi que 1 500 autres du Venezuela et 110 du Pérou.
Depuis que le Président Noboa a décrété le 9 janvier dernier l’existence d’un conflit armé interne dans le pays il a évoqué ses intentions d’expulser les prisonniers étrangers. Cependant, ce processus doit être négocié avec les pays d’accueil et les négociations sont en cours.
peo/livp/oda/nta

EN CONTINU
notes connexes