mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine autorise l’utilisation d’un médicament cubain contre le cancer de la tête et du cou

Pékin, 7 février (Prensa Latina) La Chine a approuvé hier l'enregistrement de l'anticorps monoclonal cubain Nimotuzumab pour le traitement du cancer de la tête et du cou, une nouvelle étape dans la coopération biotechnologique entre les deux pays.

L’Administration national des médicaments a étendu l’utilisation de ce médicament déjà utilisé ici pour traiter le carcinome du pancréas et du nasopharynx, sur la base des recherches de la société commune sino-cubaine Biotech Pharma (BPL).
Également liée à la question de la coopération bilatérale en biotechnologie, la province méridionale du Hunan a remis aujourd’hui la Médaille de l’amitié au spécialiste cubain Yasser Perera, directeur scientifique du Centre commun d’innovation Cuba-Chine en biotechnologie à Yongzhou.
La directrice du bureau de représentation de BioCubaFarma en Chine, Zulaine Guerra, a déclaré que les deux nouvelles « remplissent ce groupe de joie et de fierté ».
Dans une interview accordée à Prensa Latina, le directeur du BPL, Bai Xianhong, a souligné que le Nimotuzumab était le premier anticorps monoclonal humanisé en Chine depuis 2008, avec des résultats très positifs dans la lutte contre le cancer du nasopharynx.
Par la suite, des études cliniques menées dans 23 centres à travers le pays ont validé l’efficacité du médicament dans le traitement du cancer du pancréas, c’est pourquoi l’Administration nationale chinoise des médicaments a approuvé son utilisation contre cette maladie.
peo/livp/mem/idm

EN CONTINU
notes connexes