mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un rapport israélien reconnaît les conditions terribles des prisonniers palestiniens

Tel Aviv, 7 février (Prensa Latina) Des milliers de prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes dorment sur le sol, souffrent de mauvaises conditions sanitaires et hygiéniques, les lieux de détention sont surpeuplés, les cellules sont petites et les détenus vivent avec des rats, a averti hier le bureau du défenseur public de ce pays.

Un rapport du Bureau du Procureur général, réalisé après une visite dans plusieurs centres pénitentiaires, a révélé que quelque 3 400 Palestiniens ont été emprisonnés depuis le début du cycle de violence actuel, le 7 octobre de l’année dernière, ce qui a accru la pression sur les cellules déjà surpeuplées.
L’organisme a souligné que le Service pénitentiaire israélien a déclaré une « urgence carcérale », ce qui permet la violation des droits fondamentaux des prisonniers.
Par exemple, il a indiqué que des milliers d’entre eux dorment sur un matelas à même le sol au sein des cellules surpeuplées des prisons de tout le pays.
Parmi les problèmes détectés figurent la surpopulation, les mauvaises conditions sanitaires et hygiéniques, les problèmes de parasites, ainsi que le manque de ventilation adéquate et d’équipement de base pour les détenus.
Une surpopulation accrue, dans une situation où les détenus sont déjà soumis au stress et à l’anxiété, peut entraîner des frictions inutiles avec les gardiens, a-t-il prévenu.
peo/livp/lam/Rob

EN CONTINU
notes connexes