samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une rapporteuse de l’ONU condamne l’attaque israélienne contre un camion transportant de l’aide

Ramallah, 7 février (Prensa Latina) La rapporteuse spéciale de l’ONU pour les territoires palestiniens occupés, Francesca Albanese, a condamné hier une nouvelle attaque de l’armée israélienne contre un camion chargé d’aide humanitaire dans la bande de Gaza assiégée.

« Attaquer des convois humanitaires est une violation flagrante du droit international humanitaire », a écrit Albanese sur son compte X.
Ces agressions sapent les efforts désespérés de secours et exacerbent les souffrances humaines, a-t-elle souligné.
« À un moment où le risque de génocide est si flagrant, des mesures urgentes doivent être prises. Contre Israël, pas l’ONU », a-t-elle déclaré au milieu des critiques occidentales contre l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens au Moyen-Orient (Unwra).
Précisément, le véhicule endommagé est la propriété de l’Unwra, sous le feu des critiques depuis que le gouvernement de Benjamin Netanyahou a accusé 12 de ses 13 000 employés d’avoir participé à l’opération du Mouvement de résistance islamique (Hamas) le 7 octobre dernier.
L’Unwra et l’ONU ont annoncé une enquête immédiate, mais plusieurs pays occidentaux, dont les États-Unis, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, ont suspendu leur financement de l’agence, bien que les allégations n’aient pas encore été prouvées.
Ces derniers jours, Netanyahou et ses partenaires au pouvoir ont attaqué verbalement cette institution qui fournit depuis des décennies des services à des millions de Palestiniens dans les territoires occupés et dans des pays voisins comme la Syrie, le Liban et la Jordanie.
peo/lam/rob

EN CONTINU
notes connexes