samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le cinéma cubain de retour pour un festival français

Paris, 26 février (Prensa Latina) La ville française de Vitry-sur-Seine, en Région Parisienne, accueillera en juin la deuxième édition du Festival du cinéma cubain, avec des films qui favoriseront un rapprochement avec l’île, a déclaré aujourd’hui son coordinateur, Miguel Quintero.

Lors d’un entretien accordé à Prensa Latina, Quintero a précisé que l’événement comprendra sept films et deux courts métrages qui abordent l’histoire, l’humour, l’idiosyncrasie et les défis de la société cubaine, et ce dans une sorte de pont culturel entre les deux pays.
Comme lors de sa première édition, tenue l’année dernière, le Festival de cinéma cubain de Vitry-sur-Seine est organisé grâce à une initiative de l’association Cuba Coopération France (CubaCoop) en coordination avec la mairie de la pittoresque commune du département du Val de Marne, qui se distingue par sa solidarité et sa sympathie envers la nation antillaise.
Les films sélectionnés sont Ciudad en Rojo (2008), réalisé par Rebeca Chavez ; ¿Por qué lloran mis amigas? (2017), de Magda González; El Soñador (2004), de Angelo Rizzo; Fátima o el parque de la fraternidad (2014), de Jorge Perugorría; Habanastation (2011), de Ian Padrón, y las comédies Lista de espera (2000), de Juan Carlos Tabío, y Juan de los Muertos (2011), de Alejandro Brugués.
Selon Quintero, premier vice-président de CubaCoop, seront également projetés les courts métrages Blue Cha Cha (2012) d’Ernesto Daranas et La gota de agua (2022) de Yaimi Ravelo et Iriana Pupo, ce dernier retraçant une histoire émouvante qui reflète l’impact du blocus des États-Unis imposé à l’île depuis plus de six décennies.
Le festival proposera également à Vitry-sur-Seine des espaces pour célébrer l’amitié, la solidarité et la culture du pays caribéen, avec une fête populaire prévue lors de la journée inaugurale et un événement musical dans le cadre de la tenue en France de la toujours attendue Fête de la musique, a-t-il manifesté.
Dans le contexte de la première édition de l’événement, en juin dernier, le maire de Vitry-sur-Seine, Pierre Bell-Lloch, a souligné l’opportunité que représente le cinéma pour rapprocher les deux pays.
Nous sommes très heureux d’accueillir ce festival, car il est important pour nous de favoriser le dialogue et la coopération entre les peuples, et le cinéma, et les arts en général, apportent la capacité de partager les émotions et les aspects de la vie quotidienne, avait-il alors commenté Prensa Latina.
peo/jf/wmr

EN CONTINU
notes connexes