samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement d’Haïti déclare l’état d’urgence

Port-au-Prince, 5 mars (Prensa Latina) Le gouvernement du Premier ministre haïtien, Ariel Henry, a décrété dimanche l'état d'urgence jusqu'à ce que la police nationale rétablisse l'ordre et mette fin aux activités des gangs dans cette capitale.

Ce couvre-feu – qui sera dans un premier temps en vigueur les 4, 5 et 6 du mois en cours – pourra être renouvelé, et sera appliqué dans le département Ouest, précise un communiqué du Gouvernement.
Selon le texte, la mesure s’applique entre 18h00 et 5h00, heure locale, pour lundi, mardi, mercredi.
La Police nationale haïtienne a reçu pour instruction d’utiliser tous les moyens légaux à sa disposition pour faire respecter le couvre-feu et arrêter tous les contrevenants.
L’état d’urgence est déclaré – selon le communiqué – en raison de la détérioration de la sécurité, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, caractérisée par des actes criminels de plus en plus violents perpétrés par des bandes armées provoquant des déplacements massifs de population.
De même, ces groupes pratiquent des enlèvements et des assassinats de citoyens pacifiques, des violences contre les femmes et les enfants, des pillages et des vols de biens publics et privés.
peo/livp/npg/joe

EN CONTINU
notes connexes