dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des étudiants en médecine boycottent les cours en Corée du Sud

Séoul, 11 mars (Prensa Latina) Les étudiants en médecine de 10 facultés sud-coréennes ont boycotté aujourd'hui les cours dans le cadre des manifestations du secteur de la santé du pays qui durent déjà depuis quatre semaines.

Nous avons confirmé le boycott des cours dans 10 des 40 facultés de médecine du pays. En d’autres termes, 10 facultés ont commencé un nouveau semestre, tandis que les 30 autres ont ajusté leurs horaires académiques, a révélé le ministère de la Santé.
Le ministère a averti qu’en raison des protestations contre la décision du gouvernement d’augmenter les frais et le nombre d’inscriptions dans les facultés de médecine pour l’année universitaire à venir, les étudiants pourraient finir par suspendre massivement l’année scolaire en cours.
Si les boycotts de classe se poursuivent, les étudiants pourraient être confrontés à un échec massif. Dans la plupart des facultés de médecine, les étudiants reçoivent une note d’échec s’ils manquent un tiers ou un quart du nombre total de cours, et ceux qui échouent dans une seule matière doivent redoubler l’année entière, a expliqué le ministère.
Dans le même temps, les médecins de tout le pays continuent de protester contre le projet du gouvernement d’augmenter de 2 000 le nombre de places dans les facultés de médecine, 3 058 accordées actuellement, pour remédier à la pénurie de médecins dans les régions éloignées de la Corée du Sud.
peo/livp/mem/nvo

 

EN CONTINU
notes connexes