jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Fédération des femmes cubaines présente au rendez-vous de l’ONU pour l’égalité des sexes

Nations Unies, 11 mars (Prensa Latina) Une représentation de la Fédération des femmes cubaines, dirigée par sa présidente Teresa Amarelle Boué, participe aujourd’hui aux sessions de la Commission sur la condition des femmes.

La réunion, considérée comme la plus importante réunion annuelle de l’ONU pour l’autonomisation des femmes et des filles, se poursuivra jusqu’au 22 mars avec des débats axés sur l’accélération de la réalisation de l’égalité des sexes, la lutte contre la pauvreté et le renforcement des institutions et du financement de ce combat.
L’événement rassemble des représentants de gouvernements, des organisations de la société civile, des spécialistes et des activistes du monde entier pour convenir d’actions et d’investissements susceptibles de mettre fin à la pauvreté des femmes et de faire avancer le programme établi à cet égard.
Selon les chiffres de l’ONU, 10,3 % de ce groupe de population vivent aujourd’hui dans une pauvreté extrême.
En réponse, l’ONU considère qu’il est indispensable de progresser vers l’éradication de ce fléau 26 fois plus rapidement qu’à l’heure actuelle pour atteindre les objectifs de développement durable d’ici 2030.
Toutefois, selon les estimations, cela ne sera pas possible sans investissements conséquents.
Plus de 100 millions de femmes et de filles pourraient sortir de la pauvreté si les gouvernements accordaient la priorité à l’éducation et à la planification familiale, à des salaires justes et équitables et à des prestations sociales accrues.
Parallèlement, près de 300 millions d’emplois pourraient être créés d’ici 2035 grâce à des investissements dans les services de soins, toujours selon l’ONU.
Si l’on comble les écarts entre les sexes dans le domaine de l’emploi, le produit intérieur brut par habitant pourrait augmenter de 20 pour cent dans toutes les régions, selon l’organisme multinational.
peo/ro/ebr

EN CONTINU
notes connexes