jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Guterres salue les efforts de Cuba pour promouvoir le multilatéralisme

Nations Unies, 19 mars (Prensa Latina) Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a salué les efforts de Cuba pour promouvoir le multilatéralisme lors d’une récente rencontre avec le vice-ministre des Affaires étrangères de l’île, Gerardo Peñalver, a assuré aujourd’hui la Mission de la nation caribéenne ici.

Selon les informations diffusées sur le réseau social X, Guterres a salué en particulier le travail de Cuba sous la présidence du G77 et de la Chine, qui regroupe 134 pays, ainsi que son engagement au sein du système des Nations Unies.
Pour sa part, Peñalver, qui est également ambassadeur permanent de l’île à l’ONU, a souligné les efforts déployés par son pays pour actualiser le modèle de développement économique et social et progresser dans la réalisation de l’Agenda 2030 de l’organisme multilatéral.
Le diplomate, qui termine son travail à la tête de la Mission auprès de l’ONU, a insisté sur l’engagement de son pays en faveur de la voie tracée pour le développement durable et ce malgré le blocus économique que les États-Unis ont maintenu pendant plus de six décennies et l’inclusion dans la liste des pays qui soutiennent le terrorisme.
Peñalver a mis à jour le haut responsable des Nations Unies sur les récents et avortés efforts de Washington pour asphyxier l’économie cubaine, provoquer des pénuries à sa population et encourager des manifestations de mécontentement et des actions violentes.
Ont également participé à la rencontre Yuri Gala et Yusnier Romero, représentants permanents suppléants de Cuba auprès de l’ONU, le conseiller Alejandro González et la première secrétaire de la Mission cubaine Martha Garcia.
Le G77 et la Chine, considéré comme le groupe le plus diversifié au sein des Nations Unies avec 80 pour cent de la population mondiale, a été dirigé par l’île pour la première fois au cours de l’année dernière avec un programme axé sur le changement climatique et la promotion de la science, la technologie et l’innovation au service du développement.
Sous la présidence cubaine, la plus grande organisation intergouvernementale de pays en développement a tenu son sommet à La Havane, en présence de Guterres et de plus d’une centaine de chefs d’État, de gouvernement et de représentants de pays en développement.
L’événement, considéré comme un succès pour le Sud global, a insisté sur le renforcement, l’unité et la solidarité du bloc ainsi que sur le renforcement de son rôle dans le contexte international.
Le sommet de La Havane a également appelé à une réforme globale et urgente de l’architecture financière internationale, avec une approche plus inclusive et coordonnée, tout en rejetant le recours à des mesures économiques coercitives, y compris des sanctions unilatérales contre les pays en développement.
peo/ro/ebr

EN CONTINU
notes connexes