jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Premier pont aérien complété pour les Canadiens évacués d’Haïti

Ottawa, 27 mars (Prensa Latina) Le ministère des Affaires étrangères du Canada a annoncé hier que le premier vol d’évacuation de 18 citoyens canadiens en Haïti avait eu lieu après un retard dû à des conditions climatiques défavorables.

Lundi, la ministre de ce portefeuille Melanie Joly a annoncé que les Canadiens évacués étaient déjà en République dominicaine, mais Global Affairs Canada a précisé que leur départ a été reporté en raison du mauvais temps.
Ces personnes se sont rendues en avion dans un endroit sûr en République dominicaine une fois que les fortes pluies et les conditions de vent ont diminué, a confirmé un porte-parole du ministère des Affaires étrangères canadienne.
Joly a expliqué lundi après-midi le plan d’évacuation du Canada pour ses ressortissants en Haïti.
Les titulaires de passeports canadiens ont la possibilité de sortir d’Haïti alors que le pays est confronté à une pénurie alimentaire et à une escalade de la violence de la part de bandes armées.
Le Canada prévoit de transporter gratuitement de petits groupes de Canadiens par hélicoptère vers la République dominicaine, mais ils devront payer leur propre hébergement et retourner au Canada.
L’ambassade du Canada à Port-au-Prince, la capitale haïtienne, peut délivrer des documents d’urgence aux personnes dont les passeports sont perdus ou périmés.
Lundi, des autorités ont déclaré qu’environ 3000 personnes ayant un lien avec le Canada avaient volontairement enregistré leur présence en Haïti auprès du gouvernement d’Ottawa.
Moins de 300 d’entre eux avaient demandé de l’aide pour quitter le pays.
Une trentaine seulement d’entre eux ont indiqué qu’ils étaient «prêts à voyager», a déclaré un fonctionnaire aux journalistes, selon CTV News.
peo/ro/adr

EN CONTINU
notes connexes