samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La tension monte dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince

Port-au-Prince, 2 avril (Prensa Latina) Les violences perpétrées par les gangs depuis la fin de la Semaine sainte ont fait monter les tensions dans cette capitale où de nouveaux barrages routiers sont aujourd’hui érigés et les fusillades continuent de terroriser la population.

Les barricades imposées à l’entrée des communautés ne sont pas une nouvelle initiative, mais elle s’étend aux bidonvilles de Pétion-Ville. Cette zone, caractérisée par la paix, est convoitée par les bandes criminelles puisqu’elle fait partie des 20 % du territoire que les gangs ne contrôlent pas à Port-au-Prince.
La terreur est si notoire que certains quartiers disposent déjà de brigades chargées de surveiller les entrées et les sorties.
La création de ces détachements populaires est une volonté des voisins de préserver leurs vies et leurs biens, et bien qu’ils soient conscients du travail de la police, ils savent qu’il est insuffisant pour stopper une coalition de gangs qui mènent des attaques et des pillages coordonnés.
Dans ce contexte, la Police nationale haïtienne renforce la surveillance du Palais national.
peo/mem/joe

 

EN CONTINU
notes connexes