samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba exprime sa solidarité avec le Mexique suite à l’entrée en force au sein de son ambassade à Quito

La Havane, 7 avril (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a exprimé hier sa solidarité avec le Mexique face à la violation inacceptable de son ambassade à Quito.

« La Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, qui est une composante essentielle du droit international, doit être respectée par tous », a-t-il déclaré sur son compte du réseau social X.
Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères de la nation caribéenne, Bruno Rodriguez, a déclaré sur le même réseau social que l’incursion des forces militaires équatoriennes au sein de l’ambassade du Mexique constitue une violation flagrante de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, le droit d’asile et la souveraineté.
De même, le directeur général de la Direction de l’Amérique latine et des Caraïbes du ministère des Affaires étrangères de l’île, Eugenio Martinez a qualifié l’incident de violation des règles essentielles des relations diplomatiques entre États et que des actions comme celles-ci piétinent le droit international et constituent un danger.
Selon le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, il s’agit d’une violation flagrante du droit international et de la souveraineté de son pays.
López Obrador a chargé son ministère des Affaires étrangères de procéder légalement et de déclarer immédiatement la suspension des relations diplomatiques avec le gouvernement de l’Équateur.
Ce vendredi, à l’aube, des policiers et des véhicules blindés sont entrés de force dans l’ambassade du Mexique en Équateur. Quito avait préalablement refusé un laissez-passer à l’ancien vice-président équatorien Jorge Glas, lequel se trouvait au sein de la légation diplomatique mexicaine.
Des vidéos diffusées sur des plates-formes numériques montrent des policiers escaladant les murs et les clôtures du siège diplomatique.
peo/rgh/mpp

 

EN CONTINU
notes connexes