lundi 20 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie critique les tentatives d’inclure le Kosovo au Conseil de l’Europe

Moscou, 9 avril (Prensa Latina) Les tentatives visant à faire du Kosovo un membre du Conseil de l'Europe montrent la dégradation de cette organisation régionale, a annoncé hier le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

Le 27 mars, la Commission des Affaires politiques de l’entité a plaidé pour l’entrée de la République autoproclamée du Kosovo au sein du Conseil.
La prochaine étape sera le débat en plénière et le vote à l’Assemblée le 18 avril, souligne la note du ministère russe des Affaires étrangères.
Selon la Russie, « les auteurs de cette initiative ont facilement outrepassé la disposition clé de la Charte du Conseil selon laquelle elle avait été créée pour renforcer l’unité des peuples européens ».
En 1999, l’affrontement armé entre les séparatistes albanais de l’Armée de libération du Kosovo et l’armée et la police serbes conduit à des bombardements de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) contre la Yougoslavie, alors composée de la Serbie et du Monténégro.
Le 17 février 2008, le Kosovo proclamait unilatéralement son indépendance de la Serbie.
Pour l’instant, cette indépendance du Kosovo a été approuvée par les États-Unis, le Canada et la majorité des membres de l’Union européenne, mais elle ne bénéficie pas de la reconnaissance de la Serbie, de la Russie, de la Chine, de l’Espagne, de la Grèce, de l’Iran et de nombreux autres pays.
peo/livp/gfa

 

EN CONTINU
notes connexes