samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président de l’Équateur envoie un message à la communauté internationale

Quito, 9 avril (Prensa Latina) Le président de l'Équateur, Daniel Noboa, a envoyé hier un message à la communauté internationale, justifiant sa décision de pénétrer en force au sein du siège diplomatique mexicain dans cette capitale.

Mon obligation est de me conformer aux exigences de la justice et je ne peux pas permettre que des criminels impliqués dans des crimes graves reçoivent l’asile d’autres pays, en violation de l’article III de la Convention de Caracas, de l’article I de la Convention de Montevideo et de l’article 41 de la Convention de Vienne, a déclaré le président.
Après plusieurs jours de silence après l’incursion au sein de l’ambassade du Mexique, Noboa s’est officiellement prononcé et a déclaré que « l’Équateur est un pays de paix, qui respecte toutes les nations et le droit international ».
Selon Noboa, les critiques à son encontre viennent du fait que la grande majorité des Équatoriens voteront pour la dignité nationale lors de la consultation populaire du 21 avril.
Noboa a indiqué qu’il était prêt à résoudre toute différence avec le Mexique, mais a insisté sur le fait que la justice ne se négocie pas.
L’entrée en force au sein du siège diplomatique mexicain dans la nuit du vendredi 5 avril, qui a abouti à la capture de l’ancien vice-président Jorge Glas, a suscité la condamnation de la communauté internationale.
Le gouvernement équatorien insiste pour justifier ce fait au milieu d’un scandale qui pourrait entraîner des sanctions internationales.
peo/livp/npg/nta

EN CONTINU
notes connexes