samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Espagne prête à reconnaître l’État de Palestine

Madrid, 11 avril (Prensa Latina) L’Espagne est prête à reconnaître un État de Palestine à très court terme, a avancé aujourd’hui le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares.

Dans une interview accordée à la chaîne de radio Onda Cero, Albares a affirmé qu’il ne manquait que des détails pour que le Gouvernement applique la mesure.
« Nous parlons déjà pratiquement du meilleur jour pour le faire », a-t-il ajouté.
L’annonce survient alors que le président du gouvernement Pedro Sánchez entreprend une tournée en Europe qui l’emmènera en Pologne, où il dînera ce soir à Varsovie avec le Premier ministre Donald Tusk et ses homologues grecs, finlandais et irlandais.
C’est Charles Michel, président du Conseil européen, qui a convoqué la rencontre sur le thème principal de la reconnaissance de la Palestine.
Sánchez poursuivra ce vendredi son périple en Norvège et en Irlande, et l’étendra la semaine prochaine à la Belgique et à la Slovénie, puis recevra lundi à Madrid le Premier ministre du Portugal, Luis Montenegro.
«C’est le moment nécessaire et c’est pourquoi nous allons franchir ce pas, car la gravité de la situation ne permet pas d’attendre beaucoup plus», a souligné le ministre des Affaires étrangères espagnol.
«L’Espagne est un État souverain qui prendra ses propres décisions. C’est pourquoi nous allons faire ce pas de reconnaissance de l’État palestinien et nous le ferons même si l’Union européenne dans son ensemble ne le fait pas», a-t-il souligné.
Hier, dans une intervention au Congrès des députés, Sanchez a souligné que son pays est prêt à reconnaître l’État palestinien, parce que «c’est ce qui est juste, la majorité sociale le demande, et pour l’intérêt géopolitique de l’Europe».
peo/jf/ft

EN CONTINU
notes connexes