samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Moscou condamne les tentatives effrontées de séparer l’Arménie de la Russie

Moscou, 19 avril (Prensa Latina) Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié aujourd'hui d'« effrontées » les actions des États-Unis et de l'Union européenne (UE) visant à rompre l'alliance entre son pays et l'Arménie.

Le chef de la diplomatie russe, qui a accordé une interview aux médias Spoutnik, Govorit Moskvá et Komsomolskaya Pravda, a rappelé que le Premier ministre arménien, Nikol Pashinián, avait déclaré qu’il était difficile d’ignorer l’importance des relations avec Moscou même si elles n’étaient pas actuellement dans leur meilleur moment.
« Je pense que ce sont des mots très importants et, dans une certaine mesure, il s’agit d’une réaction aux actes effrontés de l’Occident, en particulier des États-Unis et de l’Union européenne, visant à séparer rapidement l’Arménie de la Russie », a déclaré Lavrov.
Le ministre des Affaires étrangères a souligné que la Russie et l’Arménie ne sont pas seulement de simples alliées et que, dans le pays voisin, beaucoup comprennent le rôle de Moscou pour la sécurité et le développement économique de leur nation.
Faisant référence à la participation de l’Arménie à l’Union économique eurasienne (UEE), la plate-forme qui réunit également la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Russie, Lavrov a indiqué que ce pays est celui qui en profite le plus, puisque 35 pour cent de l’économie arménienne résulte de sa participation à l’UEE.
En 2023, a-t-il déclaré, les échanges commerciaux de l’Arménie ont dépassé 20 milliards de dollars, dont 37 pour cent correspondraient à l’UEE, 13 pour cent à l’UE et seulement 3 pour cent aux États-Unis.
Il a également abordé la question territoriale de l’Arménie et le rôle de l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), l’organisme qui regroupe également la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie et le Tadjikistan.
peo/livp/mem/gfa

EN CONTINU
notes connexes