samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Lopez Obrador qualifie d’injuste la détention d’Assange

Mexico, 27 avril (Prensa Latina) Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a considéré hier comme une injustice le maintien en prison du fondateur de Wikileaks, Julian Assange.

« C’est une injustice ce qu’ils font avec lui », a déclaré le mandataire lors de sa conférence de presse habituelle du Palais National en rappelant que les documents pour lesquels il reste emprisonné « ont été diffusés par le New York Times, ils ont été publiés par les journaux les plus célèbres du monde ».
« À la fin, c’est Assange qui est puni, qui est en prison depuis des années, et tous les autres sont acquittés. Et c’est bien, non ? Parce qu’ils soutiennent qu’ils ont exercé la liberté d’expression, de manifestation, mais avec Assange ils n’ont pas appliqué le même principe », a dénoncé López Obrador.
J’espère qu’il sera libéré, car c’est comme si la liberté était en prison, a-t-il manifesté.
Depuis qu’il a été arrêté au sein de l’ambassade de l’Équateur à Londres, où il a été réfugié pendant plusieurs années, le journaliste australien est toujours détenu dans une prison de haute sécurité au Royaume-Uni en raison d’un mandat d’arrêt émis par les États-Unis et d’une demande d’extradition.
peo/rgh/las

EN CONTINU
notes connexes