lundi 20 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Manifestations contre la fermeture de la chaîne de télévision publique en Slovaquie

Bratislava, 6 mai (Prensa Latina) Des milliers de personnes sont descendues vendredi dans les rues de la capitale pour protester contre la fermeture du réseau de radio et de télévision RTVS, qui, selon le gouvernement slovaque, manque d'objectivité.

Selon les autorités, la chaîne sera remplacée par une entité dotée d’un nouvel organigramme et d’une nouvelle image sous le nom de STVR.
La protestation s’est concentrée dans la capitale, où la population a sévèrement critiqué le gouvernement lors de la marche convoquée par le mouvement d’opposition Slovaquie progressiste, selon les informations du journal Dennik N.
Michal Simecka, leader du mouvement, a souligné que le projet de loi promu par le gouvernement pour mettre fin à l’existence de la chaîne représente une menace pour la démocratie dans le pays.
Le gouvernement de coalition, composé du Premier ministre Robert Fico, du social-démocrate Hlas et du Parti national slovaque conservateur, tente de faire avancer une législation qui, selon les critiques, porterait atteinte à l’indépendance des médias.
De son côté, la présidente slovaque Zuzana Caputova s’est également opposée à cette mesure, alors que l’opposition accuse le gouvernement de tenter de remplacer RTVS par un réseau de propagande en sa faveur.
Outre le changement de nom, la proposition du gouvernement comprend la nomination du directeur général de la radio et de la télévision par l’intermédiaire d’un conseil composé de plusieurs membres, dont trois sont choisis par le ministère de la Culture.
La décision finale devrait être prise en juin prochain au Parlement, où le gouvernement dispose d’une majorité suffisante pour faire avancer son projet.
peo/livp/jha/amp

 

EN CONTINU
notes connexes