samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Ni l’Occident ni l’Ukraine ne sont prêts au dialogue, dénonce la Russie

Moscou, 6 mai (Prensa Latina) L'Ukraine, de concert avec les gouvernements des pays occidentaux, joue une parodie de négociations et ne sont pas prêts à engager une conversation sérieuse avec la Russie, a déclaré aujourd'hui le ministre des Affaires étrangères de la nation eurasienne, Sergueï Lavrov.

«J’ai donné des exemples de déclarations des dirigeants ukrainiens, états-unien et européens, de la classe politique. Aucun d’eux n’est prêt pour une conversation sérieuse. Ils jouent une parodie de négociations sous la forme de réunion en Suisse », a déclaré Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision ATV.
Le chef de la diplomatie russe a qualifié la réunion sur l’Ukraine « d’impasse » et a rappelé que l’Occident faisait tout son possible pour impliquer le plus grand nombre de pays en développement et du Sud dans ladite réunion en Suisse.
La Suisse tiendra une dénommée conférence de paix sur l’Ukraine les 15 et 16 juin à Burgenstock, près de la ville de Lucerne.
Le 9 avril, le porte-parole de l’ambassade de Russie à Berne, Vladimir Jokhlov, a déclaré que si la Russie recevait une invitation à cet événement elle ne l’accepterait pas, car ce sommet vise à promouvoir la formule de paix ukrainienne, qui n’est pas viable car elle ne prend pas en compte les intérêts russes.
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a également déclaré le 11 avril que Moscou ne participerait pas à cet événement, car celui-ci ne représente qu’une plate-forme pour promouvoir la soi-disant formule de paix du président ukrainien Vladimir Zelensky.
Le ministre suisse des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, a quant à lui ensuite souligné « qu’aucun processus de paix ne peut être mené sans la Russie ».
peo/livp/kmg/gfa

 

EN CONTINU
notes connexes