samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des quartiers de Port-au-Prince de plus en plus vulnérables, prévient l’ONU

Nations Unies, 13 mai (Prensa Latina) Les attaques coordonnées contre plusieurs quartiers de la capitale haïtienne aggravent la situation extrêmement vulnérable de la population, a averti aujourd’hui l’Organisation des Nations Unies (ONU).

L’organisme a confirmé lundi qu’il effectuait des évaluations dans des zones comme la commune de Gressier, attaquée vendredi dernier lors d’un incident violent qui a laissé plusieurs maisons incendiées.
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’ONU sur place a confirmé que l’incident avait provoqué le déplacement d’un nombre indéterminé de résidents.
Selon les chiffres de l’ONU, près de 362 000 Haïtiens ont été récemment contraints de quitter leur foyer, dont la moitié sont des enfants.
L’Organisation internationale pour les migrations estime qu’entre le 8 mars et le 9 avril, environ 95 000 personnes ont fui la capitale, dont 60 % vers les départements du sud.
Malgré l’instabilité de la situation, des organisations humanitaires comme le Fonds des Nations Unies pour l’enfance ou le Programme alimentaire mondial continuent d’apporter une aide d’urgence à des milliers de personnes dans la capitale et dans d’autres régions du pays.
Au moins 5,5 millions d’Haïtiens auront besoin d’une aide humanitaire en 2024, selon les estimations de l’ONU.
peo/Jha/ebr

EN CONTINU
notes connexes