samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba apprécie les efforts de membres du Congrès des États-Unis

La Havane, 16 mai (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères (Minrex) de Cuba, Bruno Rodriguez, a salué aujourd’hui les efforts de membres du Congrès des États-Unis qui ont exhorté le président Joe Biden à retirer Cuba de la liste unilatérale de Washington des États supposés parrainer le terrorisme.

Sur son compte du réseau social X, le ministre cubain a souligné que la présence de la nation caribéenne sur cette liste fallacieuse est un moyen supplémentaire de maintenir le châtiment criminel contre le peuple cubain.
La veille, Rodriguez a rapporté sur cette plate-forme que la nation nord-américaine a admis que l’île collabore pleinement avec les efforts de lutte contre le terrorisme; se référant à la décision du chef de la diplomatie, Antony Blinken, qui a retiré ce 15 mai Cuba d’une liste arbitraire de pays qui, selon Washington, « ne coopèrent pas pleinement » dans la lutte contre le terrorisme.
«Le département a déterminé que les circonstances de la certification de Cuba comme ‘pays non coopérant total’ ont changé de 2022 à 2023», a déclaré un fonctionnaire étasunien non identifié, qui a cité la reprise de la coopération policière bilatérale comme l’une des raisons pour lesquelles la dénomination précédente «n’était plus appropriée».
Dans une déclaration publiée sur son site Web mercredi, le Ministère cubain des Affaires étrangères a exhorté les États-Unis à retirer la nation des Caraïbes de la liste unilatérale des pays qui soutiennent le terrorisme.
peo/ro/ale/Ebe

EN CONTINU
notes connexes