dimanche 16 juin 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La représentante du secrétaire général des Nations Unies condamne l’attaque en RDC

Luanda, 19 mai (Prensa Latina) La représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Bintou Keita, a condamné aujourd’hui l’attaque armée contre des personnalités et des institutions du pays.

Sur son compte du réseau social X, anciennement Twitter, la chef de la Mission de stabilisation des Nations unies en RDC (MONUSCO) a exprimé son rejet « dans les termes les plus forts » de l’assaut contre la résidence du vice-premier ministre et titulaire de l’Économie, Vital Kamerhe, et le Palais de la Nation.
Elle a ajouté « suivre de très près l’évolution de la situation et se tient à la disposition des autorités congolaises pour tout appui dans le cadre de son mandat ».
Ce dimanche, les forces de défense et de sécurité de la République démocratique du Congo (RDC) ont déjoué une tentative de coup d’État militaire impliquant des étrangers et des Congolais, a déclaré à la télévision publique RTNC le porte-parole de l’armée, le général de division Sylvain Ekenge.
Il a affirmé que les assaillants avaient été neutralisés et que la situation était sous contrôle, et a demandé à la population de rester calme et de poursuivre ses activités librement.
Selon Michel Moto, porte-parole du vice-Premier ministre Kamerhe, la résidence de celui-ci a été attaquée vers 4h30 heure locale par un groupe d’hommes armés en uniforme militaire.
Kamerhe, député et candidat au poste de président de l’Assemblée nationale, ainsi que sa famille sont sortis indemnes de l’incident et sa sécurité a été renforcée, a précisé Moto, précisant que deux des policiers qui assuraient sa sécurité et l’un des assaillants ont perdu la vie.
Bien que le général Ekenge n’ait pas mentionné la nationalité des étrangers impliqués, des vidéos sur les réseaux sociaux et des informations locales pointent vers des citoyens étasuniens.
L’ambassadrice des États-Unis à Kinshasa, Lucy Tamlyn, a déclaré sur son compte X qu’elle était choquée par les événements et très préoccupée par les informations faisant état de l’implication présumée de citoyens nord-américains.
« Soyez assurés que nous coopérerons avec les autorités de la RDC dans la mesure du possible durant les enquêtes sur ces actes criminels et la traduction en justice de tout citoyen étasunien impliqué dans des actes criminels», a-t-elle déclaré.
L’agence de presse EFE a pour sa part rapporté que le chef de la tentative de coup d’État, le militant de la diaspora congolaise Christian Malanga, a été tué lors de l’assaut du Palais de la Nation ce dimanche.
Malanga a préalablement diffusé sur sa page Facebook plusieurs vidéos montrant un groupe d’hommes armés en uniforme militaire dans le hall et les jardins du Palais de la Nation.
peo/rgh/kmg

EN CONTINU
notes connexes