dimanche 14 juillet 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les judokas russes ne participeront pas aux Jeux olympiques de Paris 2024

Moscou, 30 juin (Prensa Latina) Les judokas russes ne participeront pas aux Jeux de Paris 2024 en raison des limitations imposées par le Comité International Olympique (CIO), a déclaré hier le président de la Fédération de Judo du géant eurasiatique Sergei Soloveichik.

« Nous avons pris une décision unanime : l’équipe nationale russe de judo n’acceptera pas de conditions humiliantes et ne participera pas aux Jeux de Paris avec la composition proposée par les fonctionnaires du CIO », a commenté Soloveichik dans une interview à la chaîne russe Match TV.
Il a précisé que sur les 17 judokas qualifiés aux Jeux olympiques, le CIO n’a autorisé la présence que de quatre athlètes russes.
Le 28 juin, le CIO a nommé les judokas russes admis pour les Jeux olympiques. Il s’agit de Valery Endovitsky, Elis Startseva, Dali Liluashvili et Makhmadbek Makhmadbekov.
Selon les exigences du CIO pour obtenir le statut de sportif neutre, il est exigé le non soutien à l’opération militaire en Ukraine ainsi que l’absence de connexion avec l’armée et les services de renseignement russes.
Les Jeux olympiques de Paris auront lieu du 26 juillet au 11 août et les sportifs russes autorisés à y participer sous un statut neutre.
Plus tôt, le 5 avril, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a déclaré que les athlètes pourraient librement accepter ou non leur participation aux compétitions.
«Comme l’a souligné le président russe Vladimir Poutine, les fonctionnaires internationaux déforment la signification du mouvement olympique et sapent les fondements du sport international», a déclaré Peskov.
De même, la représentante officielle du ministère des Affaires étrangères, Maria Zajárova, a qualifié d’illégales, injustes et discriminatoires les règles du CIO pour l’admission des athlètes russes.
peo/rgh/hoo

EN CONTINU
notes connexes