dimanche 14 juillet 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba nie la présence de bases militaires chinoises sur son territoire

La Havane, 3 juillet (Prensa Latina) Le vice-ministre cubain des Affaires étrangères, Carlos Fernández de Cossío, a contesté hier une publication du Wall Street Journal selon laquelle il existe sur l'île des stations d'écoute dans des bases militaires chinoises.

Comme il l’a déclaré sur le réseau social X (anciennement Twitter), le Wall Street Journal, journal états-unien axé sur les questions économiques et commerciales, «persiste à lancer une campagne d’intimidation liée à Cuba».
« Sans citer de source vérifiable ni présenter de preuves, il cherche à effrayer le public avec des légendes sur des bases militaires chinoises qui n’existent pas et que personne n’a vues, y compris l’ambassade des États-Unis à Cuba », a ajouté le diplomate.
Ce mardi, la publication nord-américaine a assuré que, selon un rapport auquel elle aurait eu accès, « des images capturées depuis l’espace montrent la croissance des stations d’écoute électronique à Cuba qui seraient liées à la Chine ».
Le journal a également ajouté que les photographies prises incluent « une nouvelle construction sur un site jusqu’alors non signalé, à environ 70 milles de la base navale états-unienne de de la baie de Guantánamo».
En juin 2023, Fernández de Cossío lui-même a qualifié d’« information totalement mensongère et infondée » une publication du même journal sur un prétendu accord entre Cuba et la Chine en matière militaire pour l’installation d’une base d’espionnage.
Puis, à travers une déclaration, il a souligné qu’il s’agissait mensonges diffusés dans l’intention perfide de justifier l’intensification sans précédent du blocus économique, commercial et financier de Washington contre la nation caribéenne et ses campagnes de déstabilisation.
Il s’agit de tromper l’opinion publique aux États-Unis et dans le monde, a-t-il souligné, ajoutant que ces calomnies sont fréquemment fabriquées de toutes pièces par des fonctionnaires nord-américains.
peo/livp/mem/raj

EN CONTINU
notes connexes