mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Regards britanniques au Festival du cinéma latino-américain à La Havane

La Havane (PL) Dans la grande fête du cinéma latino-américain qui secoue cette capitale chaque décembre il y a aussi place pour d’autres regards filmiques, comme en témoignent les bandes britanniques amenées ici par le Conseil Brittanique.

La collaboration entre l’institution du Royaume-Uni et le festival du cinéma latino-américain retourne aux salles de cinéma de la Havane, avec trois films de fiction et trois documentaires de thèmes variés, tous de cette année.

Des films comme Havana Moon et Olé Olé Olé, réalisés par Paul Dugdale, documentent la tournée latino-américaine des Rolling Stones et leur fermeture historique à La Havane, tandis que Louise Osmond présente le cinéaste Ken Loach dans Versus.

Surement, de Loach lui-même vient I Daniel Blake, un autre de ses attaques habituelles sur le «pro-establishment» à travers l’histoire d’un charpentier de 59 ans qui se remet d’une crise cardiaque, même si cela coûte faire parmi tant d’émotions.

De sa part, Terence Davies racconte dans A quiet passion l’histoire peut connue de la poête américaine Emily Dickinson, et Andrea Arnold recrée l’escapade trépidante  ‘groupie’ d’une adolescente dans American Honey.

Rm/lma/cmv

EN CONTINU
notes connexes