samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le parlement écossais vote en faveur d’un référendum sur l’indépendance

Londres (PL) Devant l’impossibilité de trouver un accord avec le gouvernement britannique au sujet du Brexit, sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (UE), le parlement écossais a voté en faveur de la tenue d’un nouveau référendum indépendantiste dans la région.

Par une majorité de 69 votes contre 59, les députés ont donné à la première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, le mandat pour demander à Londres la tenue de la consultation populaire.

Le vote était initialement prévu la semaine dernière, mais a été reporté en raison de l’attentat terroriste qui a fait quatre morts et près de 30 blessés, perpétré à Londres. 

Devant le parlement Sturgeon a précisé qu’elle essaiera de négocier avec le gouvernement britannique « non par la confrontation, sinon par un dialogue raisonnable ».

Elle a également affirmé qu’elle n’a pas l’intention de débuter cette conversation avant la fin de la semaine, « par respect pour l’importante étape qu’initiera le Royaume-Uni », en allusion à l’activation du Brexit.

Les écossais prévoient que le plébiscite se matérialise durant l’automne 2018, lorsque le résultat des négociations avec Bruxelles sera plus clair.

L’Écosse, où le vote en faveur du maintien au sein de l’UE s’est imposé, redoute que la séparation du bloc communautaire, surtout la sortie du marché unique, nuise à ses intérêts.

La veille, la première ministre britannique, Theresa May, a rendu visite à la région autonome dans une ultime tentative d’éviter une consultation  de scission.

Elle a avancé qu’elle refuserait la demande de la leader indépendantiste, considérant que « maintenant ce n’est pas le moment » de réaliser un second plébiscite, alors que le pays doit être « uni pour affronter les négociations du Brexit ».

Les écossais ont voté contre l’indépendance en 2014 lors d’un premier référendum, entre autre, pour assurer leur maintien dans l’UE.

ocs/lla

EN CONTINU
notes connexes