mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Putin dénonce l’ingérence des États-Unis dans les affaires de pays tiers

Moscou, 5 juin (PL) le président Vladimir Putin a dénoncé le fait que « l’ingérence des États-Unis dans les affaires internes de tiers concerne une grande partie des pays du monde, mais cependant, la Russie est la seule accusée de cette pratique ». (Prensa Latina Radio).

Le chef d’état russe a déclaré à la chaîne de télévision NBC que « l’attention des médias occidentaux se concentre sur ce pays pour l’accuser d’ingérence dans les affaires internes d’autres nations, ce qui n’a aucun sens pour la Russie ».

« Je ne veux offenser personne, mais les États-Unis sont partout, dans le monde entier ils s’immiscent activement dans les campagnes électorales d’autres nations », a-t-il souligné.

« Où que l’on mette le doigt sur un globe terrestre, on y trouvera des plaintes selon lesquelles les fonctionnaires nord-américains interférent dans leurs processus politiques internes », a-t-il affirmé.

« Mais si quelqu’un, je ne dis pas la Russie puisque nous ne l’avons pas fait, influe ou participe d’une manière ou d’une autre au processus politique d’un pays tiers, les États-Unis ne devraient pas s’en plaindre », a-t-il considéré.

« Voyons, qui se met en colère pour une supposée ingérence dans ses affaires internes ? Le pays qui utilise cette pratique le plus fréquemment ? », s’est interrogé le chef d’état russe.

« En France j’ai dit: les présidents viennent et s’en vont, même les partis politiques changent, mais la ligne politique principale se maintient », a-t-il précisé.

« Pour cela qu’en réalité, celui qui est à la tête des États-Unis nous est égal car nous savons à peu près ce qui arrivera ; c’est pour cela que, même si nous en avions intérêt, nous n’interférerons jamais dans le processus politique étasunien », a-t-il déclaré.

peo/lam/To

EN CONTINU
notes connexes