dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Temer fait face à une semaine décisive pour se maintenir à son poste

Brasilia, 5 juin (PL) Le président brésilien non élu, Michel Temer, commence à affronter aujourd’hui une semaine décisive, dans ses intentions de préserver son poste, par la reprise au Tribunal Supérieur Électoral (TSE) d’un jugement qui peut décider de l’annulation de son mandat. (Prensa Latina Radio).

La reprise de l’audience au TSE, dans laquelle est jugé un présumé délit électoral du binôme gagnant des élections présidentielles de 2014, est prévue pour ce mardi, après avoir été reportée à la demande de la défense de Dilma Rousseff, l’autre membre de la formule aux côtés de Temer.

Pour certains analystes, le jugement pourrait constituer une « sortie décente » du Palais de Planalto pour Temer, contre qui le Tribunal Suprême Fédéral (STF) a autorisé une enquête pour obstruction à la justice, corruption et association illicite.

Cette décision est survenue suite à la publication d’un enregistrement fait par l’entrepreneur Joesley Batista au sein de la résidence officielle (Palais de Jaburu), dans laquelle Temer donne son aval pour le paiement de pots-de-vin en échange du silence de l’ancien leader du parlement Eduardo Cunha, emprisonné et condamné à plus de 15 ans de prison pour l’opération Lava Jato.

Cependant, le président du TSE, et ami intime du dirigeant, Gilmar Mendes, a averti qu’il n’appartient pas à cette instance de résoudre la crise politique aigüe que traverse le Brésil.

Le mois dernier, deux nouveaux juristes nommés par Temer ont intégré cette Cours ; il a également nommé comme nouveau Ministre de la Justice un allié inconditionnel, Torquato Jardim, un spécialiste en droit électoral qui a fait parti du TSE entre 1988 et 1996.

Le dossier du rapporteur, Herman Benjamin, soutien que le binôme a reçu un minimum de 112 millions de réales (plus de 35 millions de dollars) de fonds illégaux.

peo/lam/mpm

EN CONTINU
notes connexes