dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Maduro demande une enquête sur les actes violents au Parlement vénézuélien

Caracas, 5 juillet (PL) Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a demandé une enquête sur les faits de violence qui se sont produits dans les jardins de l’Assemblée Nationale, à la suite de la cérémonie pour le Jour National de l’Indépendance.

Le mandataire a dénoncé le fait que, une fois terminée le défilé civico-militaire sur le Paseo de los Próceres, « un groupe d’individus, dont certains cagoulés, ont passé le cordon de sécurité de la Garde Nationale Bolivarienne, sont entrés au sein du siège législatif et ont agressé des députés et des travailleurs ».

Il a condamné ce types d’actions dans le pays, a demandé justice, paix et harmonie devant des milliers de personnes venues assister à la parade en hommage au 206ème anniversaire de la Déclaration d’Indépendance.

« Je ne serai pas complice d’actes violents, et j’ai ordonné que soit lancée une enquête ; je n’accepte la violence de personne », a-t-il rajouté.

Il a également exhorté les leaders de la droite à condamner tout type d’actions violentes dans le pays.

« Pour le moment la coalition d’opposition ne s’est pas prononcée sur l’attaque armée à l’encontre des sièges du Tribunal Suprême de Justice et du Ministère des Relations Intérieures, de la Justice et de la Paix. Elle ne s’est pas non plus exprimée au sujet des agressions  d’unités militaires, d’hôpitaux, et de lieux de ravitaillement », a-t-il précisé.

Auparavant, Maduro a assuré que « le Venezuela est toujours un territoire indépendant et souverain », puis a souligné que « la loyauté des Forces Armées Nationales Bolivariennes est essentielle pour maintenir la paix dans le pays ».

peo/oda/lrd

EN CONTINU
notes connexes