lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement péruvien déclare illégale la grève des enseignants

Lima, 18 août (PL) Le gouvernement péruvien a déclaré illégale une grève de facto des enseignants dans la capitale. Il a annoncé des sanctions contre la protestation, exécutée en solidarité avec la longue, et prise au piège, grève de leurs collègues dans la majorité des régions du pays. Dans certaines régions la grève dure depuis le 15 juin.

Dans le même temps, le ministre de l’intérieur, Carlos Basombrio, a refusé de répondre aux nombreuses critiques qu’il reçoit pour accuser, sans preuves, le leader de la grève régionale, Pedro Castillo, de liens avec des mouvements politiques en relation avec l’ancien groupe armé des Sentiers Lumineux, et ainsi interdir, en opposant son véto, un dialogue avec ce dernier au sujet du conflit.

Le Ministère de l’Éducation a déclaré illégale la grève des enseignants de Lima, débutée dans les faits, et de manière progressive, le 12 juillet, en soutien aux protestations des grévistes provinciaux arrivés dans la capitale. 

Le parlement est intervenu dans le conflit pour promouvoir une réunion entre la ministre de l’Éducation, Marilu Martens, et les dirigeants syndicaux, dont Pedro Castillo, président du dénommé Comité de Lutte. Ce comité a été créé pour conduire la grève, et sa participation à la rencontre est considérée comme indispensable par les grévistes.

Catillo a précisé qu’il participerait à la réunion, à laquelle il n’a pas été invité à cause du véto gouvernemental, et que des portes-paroles de groupes parlementaires se sont proposés pour l’accompagner.

Le Ministère de l’Éducation a informé qu’il a reçu la liste des représentants des syndicats régionaux qui participeront au dialogue, avec Castillo en tête, mais a prévenu qu’elle serait soumise à vérification par le Ministère de l’Intérieur, dont le propre titulaire a déjà exprimé qu’il opposera son véto à la participation du leader.

peo/oda/mrs

EN CONTINU
notes connexes